Interview exclusive avec Manon Maindivide,  Comédienne Française. 

Par Jean-Paul Eliard
le 26 / 05 / 2024

 

Bonjour Manon, d'abord je suis très heureux de faire cet interview.
 

Pouvez-vous, vous présenter aux visiteurs de cinema-movietheater.com ?

Je suis Manon Maindivide et j’ai 11 ans.
J’ai commencé le théâtre à l’âge de 4 ans.
J’ai d’abord tourné dans plusieurs publicités vers 6-7 ans, puis j’ai commencé mon activité cinématographique après le confinement lorsque le réalisateur Quarxx m’a donné ma chance sur un très joli rôle dans le film
« Pandémonium ».
J’ai eu la chance de rencontrer et tourner avec des personnes marquantes, comme Jérôme Commandeur dans « Irréductible », Alexandra Lamy et Eric Besnard dans « Louise Violet » (sortie en Novembre 2024) ou avec mon artiste préféré Alexis Michalik dans « Une histoire d’amour ».
Ma maman a été mutée à Dubai, j’y habite en famille depuis l’été 2023.
Je suis maintenant dans une école internationale, bilingue en anglais, et j’apprends l’arabe !


Qu'avez-vous aimé dans votre personnage de Camille Léger Jeune ? 
Mon père est un grand fan de vin. Donc déjà c’était la grande excitation à la maison quand j’ai commencé les castings !
Quand j’ai lu le scénario, pour moi Camille enfant avait comme des supers pouvoirs : elle avait un palais ultra développé / la gestuelle professionnelle d’un œnologue / elle connaissait les appellations, les domaines, etc. 
Ensuite Oded voulait que le spectateur soit un peu perdu sur la relation entre Camille et son père.
Je devais jouer une petite fille ayant un peu peur de lui sur certaines répliques et inversement je devais faire ressentir beaucoup d’amour pour mon père sur d’autres. Je me suis pas mal entrainé pour avoir cette subtilité, avec un sourire, un regard, un geste nerveux, etc.


Pouvez-vous nous dire comment vous avez obtenu votre rôle ?
C’est la casteuse Emilie Chaumat qui a d’abord cru en moi.
Puis le dernier call-back s’est fait en visio avec Oded qui était coincé en Israël à cause du COVID.
J’avais beaucoup beaucoup travaillé la scène de la dégustation de vin, et je suis arrivée au call back avec mon verre à pied. Ca a fait rire tout le monde.
Je me souviens qu’Oded avait noté que mes gestes d’œnologie étaient
« professionnels », ça m’a rendu très fière.
Et puis, sur certaines scènes, je me rends compte que je ressemble beaucoup à Fleur aussi, ça aide !


Comment est le tournage avec les autres acteurs / actrices et le réalisateur Oded Ruskin ?
L’ambiance sur le plateau était incroyable, la meilleure de tous mes tournages, et je sais que c’est partagé.
On était en aout, dans des vignes, dans le Sud, il faisait beau, tout le monde était détendu, heureux d’être là.
Moi je tournais souvent le matin seulement, et je restais sur le plateau l’après-midi, pour profiter, discuter avec l’équipe et les acteurs. Je tenais la compagnie de Stanley Weber, qui lisait « Les travailleurs de la mer » de Victor Hugo, au soleil, entre 2 petites siestes !
Oded Ruskin est un réalisateur en or. Il est aussi bienveillant qu’exigeant. J’aimerais beaucoup retourner avec lui.

Crédit photo : Manon Maindivide

Vous regarderez vous lors de la diffusion, pour voir vos points forts et où vous pourriez vous améliorer ? 
Comme beaucoup d’acteurs, lors des 1ères projections, je ne vois souvent que les défauts, que ce que j’aurai pu faire de mieux.
Pour les Gouttes de Dieu, je dois reconnaitre que je n’étais pas mécontente !
Il faut dire qu’Oded est très perfectionniste. Une fois qu’on avait la bonne prise, on se faisait toujours « une petite sécu » (prise pour sécuriser) et bien souvent une « sécu de la sécu ».
Au final, je pense qu’on a tourné chaque plan entre 6 et 10 fois.


Combien de temps a duré le tournage de la série et où est-elle tournée ?
La série se déroule dans 4 lieux principaux :
Dans un château viticole dans le sud, à Paris, dans des vignobles de montagnes en Italie et à Tokyo (au Japon plus généralement).
Le COVID a considérablement compliqué le tournage, notamment sur les scènes du Japon.
Mais sur la partie Française, c’était finalement assez simple pour moi, ça a duré une petite dizaine de jours dans le sud, au magnifique château de Beaucastel, puis 2-3 jours sur d’autres décors dans le sud ou à Paris.
 
Quand et pourquoi avez-vous choisi d'être comédienne ? Est-ce un film, un acteur, une actrice ?
Mes parents aiment raconter qu’ils ont compris que j’avais  ce genre de caractère le jour où un clown m’a fait monter sur scène au musée des arts forains lorsque j’avais 5 ans.
Apparemment, j’ai bien donné le change au clown, qui n’était peut-être plus le plus drôle sur scène !
Mes parents m’ont inscrite dans la foulée dans une agence et 3 mois après je tournais ma 1ère pub. 
Aujourd’hui ma motivation 1ère est très claire : j’adore l’ambiance d’un plateau de tournage. J’adore parler aux équipes, aux machinistes, aux électro, à la régie, à la prod, à la mise en scène, etc.
J’adore comprendre comment cette ruche arrive se mettre en ordre et retenir son souffle entre le « action » et « coupez ».
Cette énergie est unique et me manque quand je ne l’ai plus.
Alors, je ne sais pas si je serai actrice, ou réalisatrice, ou productrice, ou en stage performance, ou en post-prod, ou autre, mais je ferai un métier en lien avec cela c’est sûr.
Ou peut être en politique… Ce qui n’est pas si éloigné… !

Crédit photo : Manon Maindivide

Quel est votre prochain défi / projet ?
Suite aux « Gouttes de Dieu », j’ai eu plusieurs rôles intéressants en France :
« Louise Violet », d’Eric Bernard (sortie le 6 novembre), « Les Extra Curieux », série ludo éducative sur Okoo & France 4, etc.
Depuis que j’habite Dubai, c’est plus difficile d’obtenir des rôles cependant.
Mais en échange, j’ai réussi à intégrer la meilleure école de performing arts du Moyen-Orient, « Diverse », et j’ai 13h de cours de Musical, théâtre, danse, chant, accro par semaine.
Je me dis que ça me servira un jour !


Voulez-vous ajouter quelque chose ?
Il y a quelques semaines, j’ai pris une grande décision…
J’ai décidé que je tournerai avec Pierre Niney et / ou Camille Razat.
Alors, je ne sais pas encore ou, quand, comment, en France, à l’étranger, en français, en anglais, au théâtre, au cinéma, etc.
Mais c’est mon objectif !

Merci beaucoup pour votre interview Manon et je vous souhaite le meilleur.
 
Plus d'informations au sujet Manon  sur CinéArt, sur Instagram, sur Facebook, sur Youtube et sur IMDb

 

 

Aimez-vous Cinema-movietheater.com ?

Aidez-moi à maintenir mon site qui est gratuit.
Vous pouvez faire un don à partir de 2 €. Merci Beaucoup

 

Do you like Cinema-movietheater.com?

Help me maintain my site which is free.
You can donate from € 2
Thank you so much

 

Version imprimable | Plan du site
© Cinema-movietheater.com / Cinema-movietheater.fr / Cinema-movietheater.in 2024