Interview exclusive avec Nicolas Martinez Comédien  Français 

Par Jean-Paul Eliard
le 20 / 07 / 2022

 

Bonjour Nicolas, d'abord je suis très heureux de faire cet interview

 

Qu'avez-vous aimé dans votre personnage et quand vous avez lu le scénario du Film ?

Ce que j’aime chez « Olivier » c’est que même quand il ne dit rien on sent bien qu’il y a une mauvaise nouvelle qui va tomber, pour moi ce personnage transpire la loose et c’est ça qui me plait ! plus il essaie de s’en sortir, plus il s’enfonce et pourtant il continue à creuser... parce qu’il est gentil «Olivier».

Dans Joyeuse retraite 2, j’ai beaucoup aimé le fait qu’il y ait beaucoup d’action

mélangée à la comédie, avec de nombreuses cascades.

J’ai eu le grand plaisir de pouvoir en réaliser quelques-unes, mais c’est surtout la formidable équipe de Patrick Ronchin (Régleur cascade) qui a géré les grosses cascades.

 

Pouvez-vous nous dire comment vous avez obtenu le rôle ?

Avant de me rencontrer en casting, Fabrice m’avait repéré lors de plusieurs festivals de court-métrages, notamment dans un Film du Festival Nikon « Je suis en Face » d'Anne -Sophie Picard et j’ai ensuite passé les essais pour le rôle d’Olivier.

 

Comment était le tournage avec Michèle Laroque, Thierry Lhermitte,

Constance Labbé........ et le réalisateur Fabrice Bracq ?

C’était un bonheur, en même temps tourner 2 mois à Lisbonne en Mai Juin

c’est cadeau ! on s’est tous très bien entendu tout de suite, même si on se connaissait déjà du premier volet, ces 2 mois à Lisbonne nous ont forcément rapproché un  peu plus,c’était de dingue la chance que j’ai eu de pouvoir tourner cette comédie dans cette magnifique région, avec ces partenaires et ce rôle ...

Pour Fabrice, même si on a tourné au bord de la plage, on était loin d’un tournage détente, il a dû gérer un âne, un enfant en bas âge, des cascades voitures... autant vous dire qu’il a dû resté au taquet pendant 2 mois, c’était intense ! Ce qui n’est pas surprenant quand on connait le scénario et qu’on sait l’enfer que vont vivre Marilou et Philippe durant tout le film...

 

Est-il difficile de garder son sérieux durant le tournage ?

J’avoue que ça n’a pas toujours été simple pour la mise en scène, car plus on passait du temps ensemble, plus on avait du mal à contenir certains fous rires une fois que le « moteur » était lancé. ​

 

Quand et pourquoi avez-vous choisi d'être Comédien au théâtre et au

cinéma ?

Mon envie de théâtre a commencé très tôt. Avec ma mère nous avions une petite troupe amateur dans mon village ou j’ai grandi, à Valergues dans l’Hérault.

Ensuite je découvre le formidable théâtre des treize vents à Montpellier et sa programmation dont je ne rate aucune pièce à l’époque, il s’ensuit une formation au conservatoire de Montpellier puis à l’école de théâtre national de Chaillot.

Pendant une quinzaine d‘année j’ai beaucoup joué au théâtre, ça fait maintenant environ 5 ans que j’ai la chance de pouvoir tourner, même si à côté je continue à écrire et à jouer pour le théâtre que j’aime profondément et que je ne lâcherai jamais, quel plaisir aujourd’hui de pouvoir me laisser porter par mon envie de cinéma.

Donc je n’ai pas vraiment choisi j’ai toujours eu envie.

 

Que vous apporte le théâtre que vous ne retrouvez pas dans le cinéma ?

La proximité du public évidement est le point fort du théâtre mais j’ai tout de même du mal à comparer le théâtre et le cinema d’un point de vu négatif , ils m’apportent tant de choses en commun tous le deux :

Du changement et des rencontres...

J’aime changer d’univers ou de famille à travers des personnages, j’aime me plonger dans des histoires toutes différentes les unes après les autres...

Chaque pièce et chaque film est une aventure humaine intense et unique, quel

bonheur de pouvoir rencontrer autant de gens aussi animés par la même passion.

Quel énergie déployée pour chaque création, de la régie au HMC, de la déco à la mise en scène, etc... Je trouve que nous, les actrices et les acteurs (quand on bosse évidement !) nous avons beaucoup, beaucoup de chance !

 

Quel est votre prochain défi ?

J’essaie de terminer un seul en scène pour le théâtre, si j’y arrive ça peut être un beau défi..

.

Voulez-vous ajouter quelque chose ?

Merci pour cet interview, très bel été à toutes et à tous et surtout rendez-vous à

l’ombre, au ciné !

 

Merci beaucoup pour votre interview Nicolas et je vous souhaite le meilleur. 

 

Plus d'informations au sujet de Nicolas sur CinéArt, sur Twitter et  sur Instagram

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Cinema-movietheater.com / Cinema-movietheater.fr / Cinema-movietheater.in 2022