Interview exclusive avec Swann Arlaud Acteur et Réalisateur Français

Par Jean-Paul Eliard
le 13 Juin 2019

 

Bonjour Swann , d'abord je suis très heureux de faire cet interview

 

Qu'avez-vous aimé dans le scénario du film d'animation "Les hirondelles de kaboul" et à propos de votre personnage Mohsen?

J’ai tout de suite été séduit séduit par ce scénario, d’abord il dépeint un quaodien que nous connaissons peu : Kaboul sous le règne des talibans. Ensuite c’est une histoire humaine qui amène de la complexité là où on a tendance à faire simplification: les bons/les méchants.
Le personnage de Mohsen est à la fois un amoureux, un résistant et un coupable. Cela causera sa perte. Il cristallise les contradictions et les peurs d’une population sous l’emprise d’un pouvoir autoritaire.


Zabou Breitman et Eléa Gobbe-Mevellec vous demande-t-elle de  jouer avec vos cordes vocales d'une certaine façon  pour donner vie à Mohsen?

Zabou et Eléa non sont laissé assez libre d’interpréter à notre manière, même

si la direction d’acteur était précise.
Ce qui était intéressant c’est que nous avons enregistré les voix en costume et dans un espace qui respectait la géographie des lieux.
L’idée était d’avoir des vraies scènes filmées, ce qui permettait à Eléa et aux dessinateurs/trices d’avoir des “témoins” de nos déplacements, nos expressions et déplacements.


Avez vous fait du doublage en même temps que Zita Hanrot (Zunaira)?

Oui nous avons joué les scènes ensemble, dans des conditions de tournage

en studio.


En 2017 vous avez obtenu le César du Meilleur Acteur dans Petit paysan. qu'est ce que cela représente pour vous?

La reconnaissance des gens du métier est un honneur et dans ce métier de doutes il donne un peu de sérénité.
Ensuite, cela me permet désormais d’avoir accès à plus de scénarios,
de propositions. C’est le but de tout comédien je crois : avoir le choix.

 

Quand et pourquoi avez-vous choisi d'être un acteur ?

Je suis devenu acteur vers 25 ans, je tournais déjà un peu pour la télévision, c’est une rencontre avec Daniel Duval qui a marqué un tournant décisif pour moi. Sur le tournage du “temps des portes plumes”.
Daniel, pour qui j’avais une grande affection et admiration, m’a dit “tu es fait pour ce métier”. Avant lui je n’y avais jamais pensé sérieusement. A partir de là, j’ai commencé à faire des choix.

 

Quel est votre prochain défi ?

Je viens de finir un film de super-héros où j’interprète le méchant !
“Comment je suis devenu super-héros” De Douglas Attal, avec Pio Marmaï, Vimala Pons, Benoit Poelvoorde, Leila Bekhti…
C’est un rêve de gosse de faire ce genre de personnage, je me suis beaucoup amusé !

 

Merci beaucoup pour votre interview Swann et je vous souhaite 
le meilleur .

Plus d'informations au sujet de Swann sur IMDb et sur Facebook Fans

Vous avez installé un outil pour bloquer les publicités. Veuillez le désactiver pour que cette Web App puisse être correctement affichée et configurée.
Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Cinema-movietheater.com / Cinema-movietheater.fr / Cinema-movietheater.in 2016