Cinema-movietheater.com / Cinema-movietheater.fr
                     Cinema-movietheater.com / Cinema-movietheater.fr

Interview exclusive de Line Nane, actrice française liée à la Chine.

Par Jean-Paul Eliard
le 15 Mars 2016

 

Bonjour Line Nane, Pouvez-vous vous présenter aux visiteurs de cinema-movietheater.fr ?

Bonjour à tous ! Tout d’abord je vous remercie de m’accueillir sur votre site. Je joue la comédie, sur les planches et devant la caméra. J’écris et mets en scène aussi. J’aime chanter, danser, rire et partager…tout ce qui rend vivant ! Aussi, je m’intéresse à toutes les cultures, traditions et philosophies du monde. Le pays qui a conquis mon cœur c’est la Chine. C’est d’ailleurs avec elle que j’ai avancé sur mon chemin artistique. En parallèle de ce dernier, je travaille aujourd’hui dans différents domaines pour lesquels je sers de « pont » entre la France et la Chine.
 

Vous êtes montée très jeune sur les planches?

Oui, en effet j’ai commencé le théâtre amateur à l’âge de 9 ans. J’ai toujours suivi mes parents qui s’épanouissaient, en dehors de leurs activités professionnelles, sur les planches ; une mère comédienne et un père à la mise en scène. Cela fut complètement naturel de m’engager à leurs côtés. J’ai goûté aux joies diverses d’une troupe ainsi qu’au théâtre de boulevard qui faisait tant rire le public !

 

Etes vous remontée sur les planches en Chine ou en France, ou avez vous un projet?

En Chine, lors de mon année d’étude, j’ai parallèlement intégré la troupe de théâtre française de Pékin. Nous avons joué   « Huit Femmes » de Robert Thomas pour un public chinois francophone, ce fut une expérience très enrichissante. 
Tous les bénéfices furent reversés à l’Association des Enfants de Madaifu. Aussi, j’ai écrit et mis en scène deux petites pièces de théâtre avec mes camarades de classe. Des japonais, des coréens, des italiens, des roumains et des français qui jouaient mon texte en chinois, c’était très...atypique ! Je me souviens, fidèle à mon caractère, d’avoir donné toute mon énergie pour que ce soit les meilleures pièces de toutes les classes !! 
Plus tard, c’est en France que j’ai écrit et mis-en-scène deux comédies vaudevillesques dans ma région. Ouvrant un certain regard sur notre société moderne, je crois que mon écriture plutôt engagée a su faire rire et réfléchir le public… 
Essayons de joindre l’utile à l’agréable !
 

Pourquoi la Chine?

Je pense sincèrement que les rencontres comme les décisions importantes d’une vie ne sont pas le fruit du hasard… Je me suis levée un matin en décidant d’apprendre le chinois, comme si cela était écrit et que je l’avais lu pendant la nuit…
Au delà de la langue, il me semble primordial d’apprendre qui sont les chinois et comment ils fonctionnent, de par leur vécu et leur société actuelle. Je crois qu’une partie de moi était bien décidée à apprendre et vivre diverses expériences pour les comprendre, puis trouver ma place auprès d’eux.

 

Qu'est ce que vous aimez dans la culture de ce pays?

J’aime d’abord la Chine pour son Histoire, sa diversité culturelle et les philosophies d’antan… D’autre part, je trouve que c’est en Chine que le caractère paradoxal des choses s’illustre le mieux. Là où il y a puissance, il y a aussi faiblesse…
On parle souvent du « Peuple » chinois, de cette masse, telle une vague qui envahit le monde. Je pense que leur éducation plutôt contrôlée donne encore aujourd’hui une tendance générale, une pensée commune. 
Toutefois, j’aime l’idée de pouvoir considérer chaque chinois de façon différente et de lui donner la chance de s’exprimer individuellement, de se représenter indépendamment de toute communauté ou nationalité. 
Il y a des gens formidables en Chine, qui ont des choses à dire et qui se battent pour les dire.

 

Qu'est ce que vous aimez moins en Chine?

Comme vous l’aurez sans doute remarqué, pour moi qui donne tant d’importance à la liberté de s’exprimer, de créer, d’évoluer personnellement et d’ « Etre » tout simplement, je ne peux pas ne pas faire le triste constat que la Chine reste un état…contrôlé disons. 
L’épanouissement de l’individu devrait passer avant celui de la croissance d’un pays notamment, au prix de nombreux sacrifices, mais cela est valable pour bien d’autres Etats. Tant que le profit sera la motivation principale de toute ambition, je ne vois guère une possibilité de changement. Et pourtant, nous avons tellement besoin de remettre en question notre manière de penser…et d’agir ! 

 

Comment êtes-vous arrivée à faire une série et un film en Chine ?

Encore une fois, un mélange magique… un peu de chance, quelques rencontres décisives, beaucoup de travail et toujours de la confiance malgré les difficultés.

 

Vous avez aussi tourné un court-métrage musical « Yodanamanayé », c'est un court-métrage écologique contre la déforestation?

C’est en écoutant la musique de l’auteur-compositeur-interprète Mickaël Ara Pemma que j’ai eu cette envie de court-métrage. Sa musique est magique, elle transporte et raconte beaucoup d’histoires… 
Comme j’ai toujours aimé écrire, j’ai très vite imaginé un scénario, une ode à la Nature qui m’est si chère, moi qui ait grandi près de la forêt. En effet, c’est aussi une réflexion sur la place de l’Homme dans cette Nature, révélant son profil indéniable de conquérant et de dévastateur. 
Le rôle de la Femme est très symbolique dans ce film. C’est elle, représentante des qualités féminines, qui vient raisonner l’homme sur son chemin et lui ouvrir les yeux… Vaste sujet à méditer.

 

Avez vous d'autre projet de film, série, court-métrage, en Chine ou en France?

J’ai récemment débuté le tournage d’une web série franco chinoise « Lai en France », c’est moderne, dynamique et dérangé. 
Je serai sur scène pour un spectacle de Danse Orientale en mai et puis de mon côté j’écris ; j’ai plusieurs histoires sur mon bureau, je prépare la suite… 
Aussi, proche de la communauté chinoise de Paris, vous pouvez parfois me retrouver sur scène, présentatrice d’événements divers ou pour pousser la chansonnette… 
Romantisme oblige, les chinois aiment m’inviter pour interpréter « La Vie en Rose » ou la fameuse chanson d’amour chinoise « Yue Liang Dai Biao Wo De Xin » !

 

Les films chinois que nous voyons en France c'est surtout des films de Jackie Chan, Jet Li, Bruce Lee, le regrettez vous?

J’adooooooore Bruce Lee ! 
En effet le choix est pauvre en matière de cinéma chinois sur nos écrans français. C’est pourquoi il faut profiter des merveilleux festivals de cinéma chinois qui nous apportent des nouveautés et des classiques chaque année. 
Mais je pense que, dans quelques temps, nous aurons davantage de films asiatiques dans les salles françaises…

 

Avez-vous des fans en France et en Chine ?

Ha ha… « Fan » je ne sais pas, mais je sais que mon travail est suivi par certains… Il n’y a pas tellement d’artistes français qui parlent chinois et qui s’intéressent sincèrement à la Chine…

 

Quelles sont les régions de Chine que vous avez apprécié ?

J’ai aimé vivre à Pékin pour toute l’Histoire dont elle regorge. Aussi, il est certain que le tournage du film « Si près du Soleil » 
dans les montagnes de la province de Gui Zhou m’a profondément marqué. 
J’ai vécu dans une communauté Miao et partagé beaucoup de choses avec eux pendant trois mois…

 

Vous êtes le plus souvent en Chine ou en France?

En France dorénavant. Il faut avouer que la pollution pékinoise ne donne pas vraiment envie d’y vivre à nouveau pour l’instant…

 

Vous qui connaissez bien la Chine, quel est la plus grande différence culturelle entre ce pays et la France?

Le rapport à l’individualité et la dualité entre les sentiments. Débrouillez vous avec ça ! Ha ha !

 

Dans "Je suis de Wenzhou", vous vivez une histoire d’amour avec un chinois. Qu’est-ce qui vous a touché ?

J’ai aimé ce rôle de la jeune Céline qui tombe amoureuse du beau chinois arrivé fraîchement de Chine, mais j’aurais souhaité pousser encore davantage la complicité entre ses deux personnages, à travers leurs identités respectives. 
Il y aurait eu des belles choses à raconter… Le contexte de la série télévisée ne prête pas vraiment à la profondeur des sentiments entre les acteurs.

Je vous remercie pour votre intérêt quant à mon parcours et à bientôt pour de nouvelles aventures… 

 

Merci pour cette interview et je vous souhaite le meilleur pour la suite et à bientôt .

Vous avez installé un outil pour bloquer les publicités. Veuillez le désactiver pour que cette Web App puisse être correctement affichée et configurée.

Avec le code promo : LCZMY8RK 
vous aurez une réduction de 10 %  
Alors dépéchez vous d'en profiter

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Cinema-movietheater.com / Cinema-movietheater.fr 2016